PREDNISOLONE

Dermipred®

valerie 30 janvier 2021

Posologie

La prednisolone peut être utilisée comme:

  • anti-inflammatoire:
    – chiens : 0,5 à 1mg/kg/jour
    – chats : 1 à 2 mg/kg/jour
  • immunosupresseur:
    – chiens : 2 à 4 mg/kg/jour (en général 2mg/kg divisé en deux prises quotidiennes),
    – chats : 2 à 8 mg/kg par jour (en général 4 mg/kg divisé en deux prises quotidiennes)
  • traitement antinéoplasique: chien et chat 2mg/kg/jour ou 40 mg/m²/jour pendant 7 jours puis 20mg/m²/jour
  • supplémentation en cortisone lors de syndrome d’Addison (hypoadrénocorticisme) : 0,1 à 0,22 mg/kg/jour en dose initiale à moduler en fonction des signes cliniques jusqu’à atteindre une dose d’entretien qui varie de moins de 0,05 à 0,4 mg/kg.
  • Chez les furets :
    – Immunosuppressif : 1 à 3 mg/kg toutes les 12 heures
    – Anti-inflammatoire : 0.25 à 1 mg/kg toutes les 12 heures
    – Traitement de l’hypoglycémie : 0.25 à 1 mg/kg toutes les 12 heures
  • Chez les lapins de compagnie et rongeurs :  0.25 à 1 mg/kg toutes les 12 heures.
  • Chez les oiseaux : 0.5 à 1 mg/kg toutes les 12 heures par voie orale.
  • Chez les reptiles : 2 à 5 mg/kg par voie orale.
  • Chez les chevaux: 0,5 à 2mg/kg toutes les 24 à 48 heures.

Dans toutes ces indications, lorsqu’à l’issue d’une période d’administration quotidienne, l’effet recherché a été obtenu, la dose doit être réduite jusqu’à atteindre la plus faible dose efficace. La réduction de la dose doit être effectuée au moyen d’un traitement alterné un jour sur deux et/ou en divisant la dose par deux à intervalle de 5 à 7 jours.

Classe pharmacologique : Forme galénique :

Général

Indications
  • Traitement des inflammations aiguës de l’appareil locomoteur : arthrites, synovites.
  • Traitement des affections dermatologiques à  caractère immuno-allergique : dermite atopique, dermite par allergie aux piqûres de puces, dermite pyotraumatique, dermite allergique de contact et dermite allergique d’origine alimentaire.
  • Traitements immunosuppressifs,
  • Complémentation lors d’hypocorticisme
  • Traitement anticancéreux
Classe pharmacologique

Anti-inflammatoire stéroïdien

Liste

I

Spécialités existantes

Dermipred® (spécialité vétérinaire)

Approvisionnement

Matière première disponible.

PCP

Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 07/2011, 0353).

Précautions d'emploi

Précautions chez les animaux

Une surveillance particulière est nécessaire, car le traitement peut favoriser l’apparition d’effets secondaires particuliers ou aggraver une affection latente dans le cas de :

  • Troubles oculaires (ulcération cornéenne, cataracte),
  • Insuffisance hépatique ou rénale sévère,
  • Diabète,
  • Animaux très âgés ou dénutris qui supportent mal l’augmentation du catabolisme protidique,
  • Jeunes animaux en raison des risques de retard de croissance,
  • Syndrome d’immuno-depression,
  • Ulcère gastro-intestinal et antécédents.

Ne jamais interrompre le traitement, à  dose immunosuppressive, au cours de la phase d’induction sans mettre en oeuvre la corticothérapie à  jours alternés pendant au moins 5 jours.

Les études chez les animaux de laboratoire ont mis en évidence des effets foetoxiques. L’administration de corticostéroïdes au cours de la gestation n’est pas recommandée.

Précautions chez la personne administrant le traitement

La prednisolone ou les autres corticostéroïdes peuvent provoquer des réactions d’hypersensibilité (allergie).

  • Les personnes présentant une hypersensibilité connue à la prednisolone, à d’autres corticostéroïdes ou à l’un des excipients doivent éviter tout contact avec le médicament vétérinaire.
  • Afin d’éviter toute ingestion accidentelle, en particulier par un enfant, les fractions de comprimés non utilisées doivent être replacées dans l’alvéole ouverte de la plaquette et remises dans la boîte.

En cas d’ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l’étiquette.

  • Les corticostéroïdes pouvant provoquer des malformations fœtales, il est recommandé aux femmes enceintes d’éviter tout contact avec le médicament vétérinaire.
  • Se laver immédiatement et soigneusement les mains après avoir manipulé les comprimés.

Effets indésirables

Effets indésirables

Les schémas thérapeutiques recommandés limitent les risques de survenue d’effets indésirables. Les effets indésirables les plus courants sont la polyphagie, la polyuro-polydipsie et les troubles comportementaux (excitation ou dépression).

En cas de traitement à  dose élevée et sur une longue durée, d’autres effets secondaires, plus importants peuvent apparaître :

  • Perturbation du métabolisme électrolytique (alcalose, hypokaliémie, tendance aux oedèmes),
  • Troubles du métabolisme glucidique avec hyperglycémie et glycosurie, avec polyurie et polydipsie,
  • Troubles du métabolisme osseux, faiblesse musculaire,
  • Troubles digestifs,
  • Syndrome de Cushing iatrogène,
  • Syndrome de déplétion corticostéroïdienne lors d’une cessation du traitement en phase d’induction,
  • Augmentation de la sensibilité aux infections.
Surdosage

Surdosage massif en une seule prise :
En cas de surdosage massif en une seule prise et rapidement décelé, le traitement consiste en un lavage d’estomac et un traitement symptomatique. Il n’existe pas d’antidote spécifique.

En cas de surdosage prolongé, les symptômes sont les suivants :
Surcharge pondérale, atrophie musculaire, troubles digestifs, ostéoporose,
Signes neuro-psychiques : excitation, agitation,
Signes endocriniens et métaboliques : syndrome de Cushing iatrogène,
Arrêt de croissance,
Signes biologiques : glycosurie, hyperglycémie, hypokaliémie.

Mécanisme d'action

La prednisolone est un anti-inflammatoire stéroïdien de synthèse appartenant à  la famille des glucocorticoïdes. Elle est utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires, immuno-depressives et antiallergiques.

Les principaux effets de la prednisolone sont ceux des glucocorticoïdes :

Action anti-inflammatoire :
Les propriétés anti-inflammatoires de la prednisolone s’expriment à  faible dose et s’expliquent :

  • par une inhibition de la phospholipase A2, provoquant une diminution de la synthèse de l’acide arachidonique, précurseur de nombreux métabolites pro-inflammatoires. La libération de l’acide arachidonique du composant phospholipidique de la membrane cellulaire dépend de la phospholipase A2. Les stéroïdes inhibent indirectement cette enzyme en induisant la synthèse endogène de polypeptides, les lipocortines, qui possèdent une activité anti-phospholipase.
  • par un effet de stabilisation membranaire, notamment au niveau des lysosomes empêchant la libération d’enzymes hors du sac lysosomial.

Action immunodépressive :
Les propriétés immunodépressives de la prednisolone s’expriment à  dose plus importante tant sur les macrophages (ralentissement de la phagocytose, diminution de l’afflux vers les foyers inflammatoires) que sur les neutrophiles et les lymphocytes. L’administration de prednisolone entraîne une diminution de la production d’anticorps et une inhibition de plusieurs facteurs du complément.

Action antiallergique :
Comme tous les corticoïdes, la prednisolone inhibe la libération de l’histamine par des mastocytes. La prednisolone est active dans toutes les manifestations d’allergie en complément du traitement spécifique.

Forme galénique

La préparation est réalisable sous forme de gélules aromatisées qui peuvent être ouvertes et dont le contenu peut être dispersé dans l’alimentation ou un peu de liquide pour faciliter leur administration.

Prix

Les prix présentés sont uniquement à titre indicatif et tiennent compte des dosages les plus fréquemment prescrits en préparation magistrale. Ce sont des prix de vente publics TTC moyens chez les vétérinaires et les pharmaciens et ils sont susceptibles de varier en fonction du coût des matières premières, des articles de conditionnement ainsi que du coût de la main d’œuvre.

30 gélules aromatisées à 4mg: Entre 23€ et 29€
60 gélules aromatisées à 4mg: Entre 31€ et 37€
90 gélules aromatisées à 4mg: Entre 37€ et 43€

30 gélules aromatisées à 15mg: Entre 30€ et 36€
60 gélules aromatisées à 15mg: Entre 44€ et 50€
90 gélules aromatisées à 15mg: Entre 57€ et 63€

Notice


Références

Références bibliographiques

1) Plumb Donald C. 2017. Plumb’s® veterinary drug handbook. 9th edition. Wiley Blackwell.

2) RCP dermipred 5 mg

3) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013.