MELPHALAN

Alkeran®

valerie 12 février 2021

Posologie

La posologie utilisée est généralement de 0,1mg/kg/j pendant 10 à 15 jours en phase d’induction, puis de 0,05mg/kg/jour ou toutes les 48 heures en phase de maintenance chez le chien et le chat.
Certains auteurs préconisent ou ont utilisé des posologies de 1,5 à 4mg/m2 chez le chien et le chat, mais l’utilisation des posologies en mg/m2 peuvent mener au surdosage de la molécule, en particulier chez les animaux de petit format.

Le Melphalan est généralement associé à d’autres molécules dans divers protocoles de chimiothérapie:

– chez les chiens

Melphalan 0,1mg/kg/j PO 10 jours puis 0,05mg/kg/j + Prednisone 0,5mg/kg/j PO

Melphalan 0,1mg/kg/j PO 10 jours puis 0,05mg/kg/j + Prednisone 0,5mg/kg/j PO puis un jour sur deux
+ Cyclophosphamide pour 21 chiens 7mg/kg IV le premier jour

Melphalan 0,05mg/kg/j PO + Prednisone 0,5mg/kg/48h PO

Melphalan 0,1 mg/kg/j PO + Prednisone 0,5 mg/kg/j PO +Cyclophosphamide 200mg/m2 IV tous les 14 jours
+Vincristine 0,7mg/m2 IV tous les 14 jours

– Chez les chats:

Melphalan 0,1mg/kg/j PO 14 jours puis un jour sur deux jusqu’à rémission ou toxicité, puis une fois par semaine + Prednisone 0,5mg/kg/j PO

Melphalan 1,5 mg/m2 /j PO par jour et prednisone 30mg/m2 /j PO, 10jours puis en alternance un jour sur deux pour chaque molécule

Melphalan 0,1mg/kg/j PO + Prednisone 2mg/kg/j PO

Melphalan 1,5 mg/m2 /j PO pendant 10 jours + Prednisone 20 mg/m2 /j PO + Vincristine 0,5 mg/m2 IV une fois par semaine

Classe pharmacologique : Forme galénique :

Général

Indications
  • myélome multiple (en association possible avec la prednisolone
  • autres hémopathies malignes en remplacement du cyclophosphamide dans les protocoles classiques
  • carcinome ovarien
  • ostéosarcome
  • tumeurs mammaires
  • tumeurs pulmonaires
  • lymphome multicentrique
Classe pharmacologique

Agent alkylant

Liste

I

Spécialités existantes

Alkeran® 2 mg comprimé (spécialité humaine)

Approvisionnement

Matière première non disponible, utilisation d’une spécialité humaine.
Préparation à réaliser sous hotte du fait de son caractère CMR.
Autorisation A.R.S indispensable pour manipulation de ce produit.

PCP

Pharmacopée européenne: OUI

Contre-indications

Contre-indications

Le melphalan est mutagène et ne doit donc pas être utilisé pendant une gestation.

Interactions

Association déconseillée avec:

  • la Ciclosporine et le tacrolimus

Détérioration importante de la fonction rénale (synergie des effets néphrotoxiques des deux substances).

  • les vaccins vivants atténués

Risque de maladie généralisée éventuellement mortelle. Ce risque est majoré chez les sujets déjà immunodéprimés par la maladie sous-jacente. Il faut utiliser un vaccin inactivé lorsqu’il existe.

  • les substances contenant du cisplatine. La néphrotoxicité des dérivés du platine peut entraîner une augmentation de la concentration
    plasmatique du melphalan ce qui augmente sa toxicité.
  • les aliments
    La prise d’aliments peut réduire la biodisponibilité du melphalan qui doit donc être administré à jeun.

Précautions d'emploi

Précautions chez les animaux

La clairance rénale peut être diminuée chez les animaux atteints d’une insuffisance rénale et d’une myélosuppression secondaire à l’insuffisance rénale. Une réduction des doses peut être nécessaire et ces animaux devront être étroitement surveillés.

Il faut surveiller l’apparition d’infections secondaires à la neutropénie.

Précautions chez la personne administrant le traitement

Il est recommandé aux femmes enceintes et allaitantes, aux personnes hypersensibles à cette molécule,
aux agents alkylants ou aux excipients d’éviter toute manipulation du melphalan.
La manipulation de ce médicament nécessite des précautions particulières : port de gants, de masque, lavage des mains et nettoyage du plan de travail avant et après administration.

En cas d’ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin.
Évitez le contact avec les yeux et en cas de contact accidentel, rincez les à l’eau.

Effets indésirables

Effets indésirables

Le melphalan est susceptible d’induire une myélotoxicité, en particulier une thrombopénie, une neutropénie étant également possible. Ces thrombopénies sont néanmoins rarement à l’origine d’hémorragies, qui peuvent survenir lorsque la numération plaquettaire est effondrée, inférieure à 20 000 plaquettes/mm3. En revanche, la survenue d’une anémie à la suite de son administration est très rare. La
réalisation d’hémogrammes, tous les quinze jours pendant deux mois puis tous les mois, permet de surveiller l’apparition d’une neutropénie pouvant amener à un choc septique, et
plus généralement d’une toxicité hématologique.
En ce qui concerne la toxicité digestive du melphalan, celle-ci est peu marquée à la dose recommandée. Cette toxicité non spécifique s’exprime cliniquement par des nausées, des
vomissements, de la diarrhée ou de l’anorexie. Le
traitement symptomatique est en général suffisant pour obtenir la résolution de ces troubles digestifs ; l’utilisation de métoclopramide ou de pansements gastriques si l’animal a présenté des vomissements pendant ou à la suite de la séance précédente peuvent prévenir l’expression de cette toxicité digestive.

Surdosage
Les effets gastro-intestinaux tels que nausées, vomissements et diarrhées sont les signes immédiats d’un surdosage aigu par voie orale. Une atteinte de la muqueuse gastro-intestinale peut en résulter. Une diarrhée, parfois sanglante, a été rapportée.
Le principal effet toxique est l’aplasie médullaire avec anémie, neutropénie et thrombopénie.
II n’existe pas de traitement spécifique. L’hémogramme devra être surveillé étroitement pendant au moins quatre semaines après le surdosage.
Le traitement sera symptomatique : transfusion sanguine, antibiothérapie, facteurs de croissance hématopoïétiques si nécessaire.

Mécanisme d'action

Le melphalan est un agent alkylant bifonctionnel.
La formation d’intermédiaires d’ions carbonium de chacun des deux groupes bis-2-chloroéthyl permet l’alkylation par une liaison covalente avec le groupe azote N7 de la guanine dans l’ADN avec formation de pont entre les 2 chaînes d’ADN ce qui entraîne l’arrêt de la réplication cellulaire.

Forme galénique

La préparation est réalisable sous forme de gélules aromatisées.

Si besoin, elles peuvent être exceptionnellement ouvertes et le contenu peut être mélangé à un peu de nourriture, moyennant des précautions de la part du propriétaire (port de gants, lavage des mains, etc.).

Prix

Les prix présentés sont uniquement à titre indicatif et tiennent compte des dosages les plus fréquemment prescrits en préparation magistrale.
Ce sont des prix de vente publics TTC moyens chez les vétérinaires et les pharmaciens et ils sont susceptibles de varier en fonction du coût des matières premières, des articles de conditionnement ainsi que du coût de la main d’œuvre.

5 gélules à 1,8mg : Entre 44€ et 50€
10 gélules à 1,3mg : Entre 50€ et 56€
30 gélules à 0,3mg : Entre 45€ et 51€
50 gélules à 0,3mg : Entre 58€ et 64€

Notice


Références

Références bibliographiques

1) Plumb Donald C. 2017. Plumb’s® veterinary drug handbook. 9th edition. Wiley Blackwell.

2) Stéphane Doliger. Vade-mecum de cancérologie vétérinaire. Editions Med’com.

3) Caroline Fina. Thèse Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort 2009. Le myélome multiple chez les carnivores domestiques : étude bibliographique.

4) RCP Alkeran® 2 mg.