FLUOXETINE

Prozac®

leonie 1 octobre 2020

Posologie

La fluoxétine est utilisée dans les troubles du comportement en association avec une thérapie comportementale.

  • Chez le chien :
    0,5 à 1 mg/kg lors d’anxiété à augmenter suivant la réponse.
    2 à 4 mg/kg lors d’hyperactivité ou d’agressivité.
  • Chez le chat :
    – 0,5-1mg/kg par voie orale en une prise par jour. Augmentation possible jusqu’à 2mg/kg/j.
    – 5 mg/kg  par voie transdermique (stylos) avec un maximum de 25 mg par pression par oreille. Si nécessaire possibilité d’augmenter à 10 mg/kg au bout de la première semaine de traitement.
  • Chez l’oiseau : 0,4-3 mg/kg/j.
Classe pharmacologique : Formes galéniques : , ,

Général

Indications

La fluoxétine a des effets antiproductif, anti-impulsif, anxiolytique et antidépresseur.

La fluoxétine est utilisée :

  • Chez le chien : lors d’anxiété ou d’impulsivité, comme régulateur de l’appétit, des pulsions sexuelles et du sommeil, lors de déficit d’autocontrôle et d’hyperactivité, lors de dépression, d’agressivité, de marquage urinaire ou lors de destructions.
  • Chez le chat : lors de comportements compulsifs (léchage excessif entrainant une dépilation, comportements d’automutilation,  rolling skin syndrome, syndrome d’hyperesthésie féline, wool sucking, boulimie), lors d’agression envers le propriétaire (par peur ou par prédation), lors de malpropreté urinaire (après élimination des causes médicales), lors d’anxiété intermittente, de dépression ou de déficit des autocontrôles.
  • Chez l’oiseau : traitement antidépresseur sérotoninergique, traitement adjuvant de la dépression induite par le picage.
Classe pharmacologique

Antidépresseur inhibiteur de la recapture de la sérotonine.

Liste

I

Spécialités existantes

PROZAC®20mg gélule, 20mg cp disper, 20mg/5ml solution buvable
Générique disponible

Approvisionnement

Matière première disponible.

PCP

Pharmacopée Européenne: OUI

Contre-indications

Contre-indications

La fluoxétine est contre-indiquée lors de gestation, lactation et pour les animaux épileptiques.

Interactions

Ne pas utiliser avec d’autres agents sérotonergiques (par exemple, la sertraline) et des
inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) (par exemple, l’hydrochlorure de sélégiline (L-déprényl), amitraz) ou des amines tricycliques (TCA) (par exemple, l’amitriptyline et la clomipramine).
L’utilisation d’AINS et/ou aspirine nécessite des précautions d’emploi.
La fluoxétine ne doit pas être donnée de façon concomitante avec des médicaments vétérinaires qui
abaissent le seuil d’apparition des convulsions (par exemple, les phénothiazines telles que
l’acépromazine ou la chlorpromazine).

Précautions d'emploi

Ne pas administrer en cas d’hypersensibilité à la fluoxétine.

La fluoxétine ne doit pas être administrée en cas de traitement par IMAO.
En cas de diabète, d’antécédents d’épilepsie, d’insuffisance hépatique et/ou rénale, l’administration devra être surveillée et la posologie adaptée.

Effets indésirables


La fluoxétine peut entrainer :
– Chez le chien : perte d’appétit, constipation, perte de poids, anorexie, léthargie, hypersalivation, augmentation de la durée du sommeil, tremblements, troubles du tractus urinaire (cystite, incontinence urinaire, rétention  urinaire, strangurie), troubles du système nerveux central (incoordination, désorientation), mydriase, halètements, convulsions.
– Chez le chat : anorexie, rétention urinaire, constipation, diarrhée.

Mécanisme d'action


La fluoxétine est un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine. Elle agit au niveau de la fente synaptique, en empêchant la recapture par le neurone présynaptique  de la sérotonine qu’il vient de libérer. Ainsi, la sérotonine reste plus longtemps dans la fente synaptique et peut agir plus longtemps sur le neurone postsynaptique.

Forme galénique

La préparation est réalisable sous forme de gélules aromatisées qui peuvent être ouvertes et dont le contenu peut être dispersé dans l’alimentation ou un peu de liquide pour faciliter leur administration.

La préparation est réalisable sous forme de suspension buvable aromatisée.

La préparation est également réalisable sous forme de stylo transdermique, disponible au  dosage de 5 à 25 mg par dose, il délivre 65 doses de 0.1ml. La posologie par voie transdermique doit être multipliée par 10 environ par rapport aux doses utilisées par voie orale. Le temps pour atteindre la concentration maximale est aussi plus long en voie transdermique qu’en voie orale.

Prix

Les prix présentés sont uniquement à titre indicatif et tiennent compte des dosages les plus fréquemment prescrits en préparation magistrale. Ce sont des prix de vente publics TTC moyens chez les vétérinaires et les pharmaciens et ils sont susceptibles de varier en fonction du coût des matières premières, des articles de conditionnement ainsi que du coût de la main d’œuvre.

30 gélules à 5mg: Entre 20€ et 25€

Stylo transdermique auriculaire  (65 doses):
– 5mg par pression : entre 21€ et 27€
– 25mg par pression : entre 24 € et 30€

Notice


Vous trouverez sur le lien suivant une notice directement téléchargeable et imprimable à destination de vos patients.
Notice

Références

Références bibliographiques

1) Plumb Donald C. 2017. Plumb’s® veterinary drug handbook. 9th edition. Wiley Blackwell. p 511-3.

2) Papich Mark G. 2016. Saunders Handbook of veterinary drugs, small and large animal. 4th edition. Elsevier. p 339-41.

3) Robert Moraillon et al. 2010. Dictionnaire pratique de thérapeutique Chien, chat et NAC. 7è édition. elvesier Masson. p 859.

4) RCP Reconcile

5) Valérie Dramard. 2016. Vade-mecum pathologie du comportement du chien et du chat 3ème édition. Éditions Med’com. p165.

6) Claude Béta and co. 2016. Pathologie comportementale du chat. AFVAC éditions. p477 à 482.