CIMETIDINE

Zitac®

valerie 30 janvier 2021

Posologie
  • Chez le chien et le chat : 5 mg/kg à 10mg/kg 3 fois par jour,
  • Chez les lapins de compagnie, rongeurs et furets : 5 à 10 mg/kg toutes les 6 à 12 heures par voie orale,
  • Chez les reptiles : 4mg/kg toutes les 8 à 12 heures par voie orale.
  • Chez le cheval :
    – troubles gastroentérologiques : 300 à 600 mg par poulain 3 à 4 fois par jour ou 40 à 60 mg/kg/jour. Cependant l’administration orale de cimétidine a une efficacité variable.
    – mélanome: 2,5 à 5mg/kg une à deux fois par jour
Classes pharmacologiques : , Forme galénique :

Général

Indications
  • vomissements associés à une gastrite chronique,
  • ulcères gastriques ou duodénaux,
  • œsophagite,
  • reflux gastro-œsophagien,
  • hyper acidité gastrique lors de gastrinome ou de mastocytome

 

Classe pharmacologique

Anti-acide, antagoniste des récepteurs Hà l’histamine

Liste

II

Spécialités existantes

Zitac® comprimés 100 mg, 200mg (spécialité vétérinaire)

Tagamet® 200 mg (spécialité humaine)

Approvisionnement

Matière première disponible.

PCP

Pharmacopée européenne: OUI

Contre-indications

Contre-indications

Ne pas utiliser en cas d’hypersensibilité à la molécule

En cas de dysfonctionnement rénal, la posologie doit être ajustée car la clairance de la cimétidine peut être réduite.

En cas d’insuffisance hépatique sévère, il est préférable de réduire la dose.

Interactions

La cimétidine inhibant l’activité du cytochrome P-450, le métabolisme et l’élimination de certains médicaments peuvent être ralentis. Certaines interactions avec répercussions cliniques peuvent se produire avec des médicaments ayant un faible indice thérapeutique, tels que les b‑bloquants, les inhibiteurs calciques, les benzodiazépines, les barbituriques, la phénytoïne, la théophylline, l’aminophylline, la warfarine et la lidocaïne. La posologie de tels médicaments peut nécessiter d’être réduite lorsqu’ils sont administrés simultanément avec la cimétidine.

L’augmentation du pH gastrique résultant de l’administration de la cimétidine peut conduire à une réduction de l’absorption de médicaments requérant un milieu acide. Il est recommandé d’attendre au moins 2 heures, lorsque cela est possible, entre l’administration de la cimétidine et celle de l’hydroxyde d’aluminium ou de magnésium, de la métoclopramide, de la digoxine ou du kétoconazole.

La prise de cimétidine est généralement déconseillée en association avec la phénytoïne, la carmustine et la lomustine.

Précautions d'emploi

Précautions chez les animaux

Le traitement par la cimétidine est uniquement symptomatique et ne permet pas la résolution des modifications histopathologiques associées à la gastrite. Avant de commencer le traitement, il est recommandé de conduire des investigations appropriées chez les chiens présentant des vomissements persistants afin d’en diagnostiquer la cause sous-jacente. Ceci est particulièrement important chez les chiens âgés. La réduction de l’acidité gastrique provoquée par la cimétidine peut contribuer à une croissance bactérienne excessive et à une stimulation antigénique.

Un régime alimentaire hypoallergénique est fortement recommandé pendant la durée du traitement.

La réduction des vomissements est obtenue dans les 2 semaines. Les animaux devront cependant être traités pendant au moins 2 semaines après la rémission des signes cliniques. Une durée minimale de traitement de 28 jours est généralement nécessaire et par conséquent recommandée. Si la réponse est considérée comme satisfaisante, le traitement peut être interrompu. Une période de 2 semaines sans traitement devra être instaurée afin de vérifier que les vomissements ne reprennent pas.
Si les vomissements réapparaissent après une période sans traitement, le médicament peut être administré de nouveau sans risque d’intolérance. Le traitement doit être adapté à chaque animal en fonction de la réponse thérapeutique, jusqu’à ce que celle-ci soit adéquate et durable.
Le régime alimentaire doit toujours être maintenu.

Les études chez l’animal n’ont pas mis en évidence d’effet tératogène de la cimétidine mais une fœtotoxité à type d’effet anti-androgène lors d’une administration prolongée.

Précautions chez la personne administrant le traitement

En cas d’ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin.
Évitez le contact avec les yeux. En cas de contact accidentel avec les yeux, rincez les yeux à l’eau.
Lavez-vous les mains après utilisation.

Effets indésirables

Effets indésirables

Un léger œdème transitoire, se résorbant de lui-même, peut être observé au niveau des glandes mammaires chez les chiennes (gynécomastie, activité anti-androgénique). Une réduction du poids de la prostate a également été observée chez les rats mâles et les chiens, sans aucun impact sur les performances de reproduction ; cet effet a été réversible. Aucun autre effet indésirable n’a été rapporté.

Surdosage

Une exposition importante à la cimétidine entraîne des valeurs de DL50 supérieures à 2600 mg/kg, soit supérieures à 170 fois la dose journalière recommandée chez les chiens.
Une étude de tolérance réalisée chez le chien a démontré que le médicament administré oralement à la dose de 75 mg de cimétidine/kg/jour (cinq fois la dose recommandée) pendant une période de 91 jours, était bien toléré.

Des dosages très élevés chez des animaux de laboratoire ont entraîné dépression respiratoire et tachycardie.

Mécanisme d'action

La cimétidine est un antagoniste des récepteurs Hà l’histamine présents dans les cellules gastriques pariétales. La stimulation des récepteurs Hpar l’histamine active la sécrétion gastrique acide.
La cimétidine, par ses propriétés antagonistes envers les récepteurs Hde l’histamine, inhibe la sécrétion d’acide gastrique, entraîne la diminution de l’irritation gastrique et des vomissements subséquents lors de gastrite chronique.
Aucune amélioration du statut inflammatoire de la muqueuse gastrique n’a été observée chez les chiens.

Forme galénique

La préparation est réalisable sous forme de gélules aromatisées qui peuvent être ouvertes et dont le contenu peut être dispersé dans l’alimentation ou un peu de liquide pour faciliter leur administration.

Prix

Les prix présentés sont uniquement à titre indicatif et tiennent compte des dosages les plus fréquemment prescrits en préparation magistrale. Ce sont des prix de vente publics TTC moyens chez les vétérinaires et les pharmaciens et ils sont susceptibles de varier en fonction du coût des matières premières, des articles de conditionnement ainsi que du coût de la main d’œuvre.

30 gélules aromatisées à 20 mg: Entre 22€ et 28€
60 gélules aromatisées à 20 mg: Entre 28€ et 34€
90 gélules aromatisées à 20 mg: Entre 33€ et 39€

Notice


Références

Références bibliographiques

1) Plumb Donald C. 2017. Plumb’s® veterinary drug handbook. 9th edition. Wiley Blackwell.

2) RCP Zitac 100 mg.

3) Guide Thérapeutique Vétérinaire, animaux de compagnie, Editions du Point Vétérinaire, 2013.

4) RCP Tagamet 200 mg.