CHLORAMBUCIL

Chloraminophene®

leonie 29 septembre 2020

Posologie

Le chlorambucil est généralement utilisé dans le cadre de protocoles de chimiothérapie métronomique en cancérologie  ou comme immunosuppresseur dans le traitement de certaines maladies auto-immunes (pemphigoïde bulleuse, lupus érythémateux systémique, anémie hémolytique à médiation immune…) ou lors de maladies allergiques à médiation cellulaire (stomatite lymphoplasmocytaire, granulome éosinophilique…).

  • Chez le chien :

Immunosuppresseur : 1-4,5 mg/m²/j.tous les 1 à 2 jours
Lupus érythémateux systémique : 2-3 mg/m²/j.
Leucémie lymphoïde chronique : 6 mg/m²/j pendant 1 à 2 semaines puis 3 mg/m² tous les 2 jours.
Tumeur lymphoréticulaire ou remplacement du cyclophosphamide dans les protocoles COP et CHOP : 1,4 mg/kg selon le même schéma d’administration que le cyclophosphamide.
Lymphomes malins : 20 mg/m² tous les 14 jours en remplacement du cyclophosphamide.
Maladie de Waldenström (myelome à Ig M) : 6 mg/m² tous les 2 jours.
Tumeurs mammaires très agressives ou avec métastases systémiques : 2-4 mg/m²/j en palliatif

  • Chez le chat :

Maladies immunitaires : 0,1-0,2 mg/kg/j puis toutes les 48 heures,
Lupus érythémateux systémique : 0,25-0,5 mg/kg tous les 1 ou 2 jours.
Maladies inflammatoires ou lymphome du tube digestif : 2 mg/chat toutes les 48 heures (si > 4kg) ou toutes les 72 heures (si < 4kg) ou 4 mg par chat tous les 15 jours.
Leucémies, lymphomes : 15 mg/m²/j pendant quatre jours toutes les trois semaines ou 20mg/m²/j, une prise toutes les deux semaines ou 2 mg tous les deux à trois jours.

  • Chez le cheval :

Lymphome (protocole LAP) : 20 mg/m² toutes les deux semaines.

Le chlorambucil est un médicament à prescription hospitalière depuis nov. 2019. Meddispar – 3400933699062 – CHLORAMINOPHENE

 

Classe pharmacologique : Forme galénique :

Général

Indications

Le chlorambucil est indiqué chez le chien, le chat, le cheval dans le traitement de certains cancers comme les leucémies, myélomes multiples, macroglobulinémies, adénocarcinomes ovariens, etc.

Il est également prescrit dans le traitement de maladies immunitaires comme les maladies inflammatoires chroniques du tube digestif (MICI), les anémies hémolytiques, les maladies cutanées auto-immunes.

Classe pharmacologique

Agent alkylant, immunosuppresseur.

Liste

I

Spécialités existantes

Chloraminophène® 2mg cp

Approvisionnement

Spécialité commerciale.

PCP

Pharmacopée européenne: OUI

Contre-indications

Contre-indications

Le chlorambucil est contre indiqué chez les animaux ayant eu des réactions d’hypersensibilité avec cette molécule ou avec d’autres agents alkylants.

Interaction

Le chlorambucil doit être utilisé avec précaution avec les autres médicaments immunosuppresseurs et les vaccins vivants atténués.

Précautions d'emploi


Le chlorambucil est un agent ayant des propriétés tératogènes. Il est recommandé de manipuler ce médicament avec précautions (port de gants et de masque, lavage des mains et du plan de travail, élimination des déchets via une filière spécifique).

Il est recommandé aux femmes enceintes et allaitantes, et aux personnes hypersensibles à cette molécule ou aux agents alkylants, d’éviter toute manipulation du chlorambucil.

L’administration du chlorambucil doit respecter les indications du protocole de chimiothérapie utilisé.
Les gélules peuvent être administrées directement à l’animal. Si besoin elles peuvent être ouvertes et le contenu peut être mélangé à un peu de nourriture.

Effets indésirables


Le chlorambucil est un agent alkylant susceptible d’entraîner des effets indésirables comme :
– Des troubles gastro-intestinaux : nausées, vomissements, diarrhées, anorexie, surtout chez le chat.

– Des perturbations de la formule sanguine (anémie, leucopénie, thrombocytopénie) responsables de saignements, d’infections, de diarrhées sanglantes, de dyspnées, de léthargie : ces effets indésirables sont généralement transitoires, apparaissant 7 à 14 jours après le début du traitement et se résolvant en 7 à 14 jours. Neutropénie rare, tardive et rapidement réversible.

– une toxicité cérébelleuse.

En cas de survenue d’un effet indésirable, contactez immédiatement votre vétérinaire.

Mécanisme d'action

Le chlorambucil est un dérivé aromatique des moutardes azotées qui se comporte comme un agent alkylant bifonctionnel. Outre une interférence avec la réplication de l’ADN, le chlorambucil induit une apoptose cellulaire via l’accumulation de p53 cytosolique et l’activation consécutive d’un promoteur de l’apoptose (Bax). Le chlorambucil est un immunodépresseur qui déprime sélectivement la lignée lymphoïde.

Forme galénique

La préparation est réalisable sous forme de gélules aromatisées qui peuvent être ouvertes et dont le contenu peut être dispersé dans l’alimentation ou un peu de liquide pour faciliter leur administration.

Prix

Les prix présentés sont uniquement à titre indicatif en tenant compte des dosages les plus fréquemment prescrits en préparation magistrale.
Ils sont TTC et calculés en fonction du coût des matières premières, des articles de conditionnement ainsi que du coût de la main d’œuvre et sont susceptibles de varier d’une pharmacie à l’autre.

30 gélules aromatisées à 1 mg: Entre 46€ et 52€
60 gélules aromatisées à 1 mg: Entre 65€ et 71€

Notice


Vous trouverez sur le lien suivant une notice directement téléchargeable et imprimable à destination de vos patients.

Notice

Références

Références bibliographiques

1) Plumb Donald C. 2017. Plumb’s® veterinary drug handbook. 9th edition. Wiley Blackwell. p 237-9.

2) Papich Mark G. 2016. Saunders Handbook of veterinary drugs, small and large animal. 4th edition. Elsevier. p 147-8.

3) Stéphane Doliger. Vade-mecum de cancérologie vétérinaire. Éditions Med’com. p 43.

4) Didier Lanore. Tumeurs mammaires, facteurs pronostiques et prise en charge raisonnée. Congrès AFVAC 2013.

5) Fabrice Hébert- Christophe Bulliot. Guide pratique de médecine interne chien, chat et NAC. 4ème édition. Éditions Med’com. p194 et p507.