ATENOLOL

Ténormine®

leonie 9 juillet 2020

Posologie
  • Chez le chien : 0,2 – 1,5mg/kg deux fois par jour.
  • Chez le chat :
    – La dose recommandée varie selon les auteurs entre 0,5 à 3 mg/kg deux fois par jour.
  • Chez le furet : 3,125 – 6,25mg/animal ou/kg une fois par jour.
  • Chez le rat : 5mg/kg/j.

Réduire les doses si insuffisance rénale.

Classe pharmacologique : Formes galéniques : , ,

Général

Indications
  • Chez le chat : L’aténolol est indiqué dans des cas spécifiques et après stabilisation de l’insuffisance cardiaque chronique lors de myocardiopathie hypertrophique obstructive (MCHO) grave parfois responsable de syncopes, de myocardiopathie restrictive ou lors de maladies cardiaques associées à des tachyarythmies ventriculaires ou supraventriculaires, de fibrillations auriculaires ou lors d’hypertension liée à l’hyperthyroïdisme.
  • Chez le chien : L’aténolol est indiqué dans les troubles du rythme cardiaque comme les arythmies, il peut être également utilisé dans les troubles cardiaques congénitaux comme des sténoses aortiques ou pulmonaires.
  • Chez le furet, l’aténolol est utilisé dans les hypertrophies ventriculaires gauches.
  • Chez le rat, l’aténolol peut être utilisé en cas de cardiomyopathie hypertrophique.
Classe pharmacologique

Bêtabloquant.

Liste

I

Spécialités existantes

Tenormine® cp 50mg, 100mg. Médecine humaine.

Approvisionnement

Matière première disponible.

PCP

Pharmacopée Européenne: OUI

Contre-indications

Contre-indications

L’aténolol ne doit pas être utilisé en cas d’hypersensibilité aux bétabloquants.

L’aténolol doit être utilisé avec précautions en cas de bradycardie, troubles de la conduction cardiaque, insuffisance rénale, diabète ou hyperglycémie.

Interaction

L’aténolol doit être utilisé avec prudence avec d’autres bétabloquants, inhibiteurs calciques, diurétiques, corticostéroïdes, antiacides, calcium, antidiabétiques, sétrons, sympathomimétiques.

Précautions d'emploi

Précautions d’emploi chez l’animal

Lorsqu’il a été décidé d’interrompre un bêtabloquant en préparation à une intervention chirurgicale, le traitement doit être interrompu pendant au moins 24 heures. La poursuite du traitement par bêtabloquant réduit le risque d’arythmies pendant l’induction et l’intubation, toutefois, cela peut également accroître le risque d’hypotension.
Si le traitement est poursuivi, il convient d’être prudent lors de l’utilisation de certains médicaments anesthésiques. De l’atropine peut être administrée au patient par voie intraveineuse en vue de protéger celui-ci contre la survenue de réactions vagales.

Chez les patients insuffisants rénaux, la posologie doit être ajustée en fonction du degré de diminution du taux de filtration glomérulaire.

En cas d’insuffisance hépatique, aucune modification de dose n’est nécessaire.

PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES À PRENDRE PAR LA PERSONNE QUI ADMINISTRE LE MÉDICAMENT VÉTÉRINAIRE AUX ANIMAUX

En cas d’ingestion accidentelle, demandez immédiatement conseil à un médecin.
Évitez le contact avec les yeux et, en cas de contact accidentel, rincez les abondamment à l’eau.
Lavez-vous les mains après utilisation.

Effets indésirables


L’administration d’aténolol peut entraîner les effets suivants :

  • Bradycardie, troubles du rythme auriculo-ventriculaire, hypotension,
  • Bronchospasme,
  • Diminution de l’appétit,
  • Léthargie, dépression, intolérance à l’exercice,
  • Masquage des effets d’une hypoglycémie liée au diabète.

Mécanisme d'action

L’aténolol se caractérise par 3 propriétés pharmacologiques :

  • activité bêta-bloquante bêta 1 cardiosélective,
  • effet anti-arythmique,
  • absence de pouvoir agoniste partiel (ou d’activité sympathomimétique intrinsèque).

Forme galénique

La préparation est réalisable sous forme de gélules aromatisées qui peuvent être ouvertes et dont le contenu peut être dispersé dans l’alimentation ou un peu de liquide pour faciliter leur administration.

La préparation est réalisable sous forme de suspension buvable aromatisée.

La préparation est également réalisable sous forme de stylo transdermique à la dose de 25 mg par dose, il délivre 65 doses de 0,1ml par pression.

Prix

Les prix présentés sont uniquement à titre indicatif et tiennent compte des dosages les plus fréquemment prescrits en préparation magistrale. Ce sont des prix de vente publics TTC moyens chez les vétérinaires et les pharmaciens et ils sont susceptibles de varier en fonction du coût des matières premières, des articles de conditionnement ainsi que du coût de la main d’œuvre.

60 gélules à 5mg: Entre 30€ et 35€

Le stylo transdermique auriculaire d’aténol à 25 mg par pression : entre 21€ et 27€

Notice

Vous trouverez sur le lien suivant une notice directement téléchargeable et imprimable à destination de vos patients.
Notice

Références

Références bibliographiques

1) Plumb Donald C. 2017. Plumb’s® veterinary drug handbook. 9th edition. Wiley Blackwell. p 96-8.

2) Papich Mark G. 2016. Saunders Handbook of veterinary drugs, small and large animal. 4th edition. Elsevier. p 56-7.

3) Fabrice Hébert, Christophe Bulliot. 2018. Guide pratique de médecine interne. Chien, chat et NAC. 5è édition. Edition MED’COM. p 584, 713.

4) Robert Moraillon et al. 2010. Dictionnaire pratique de thérapeutique Chien, chat et NAC. 7è édition. Elvesier Masson. p 791.

5) Fabrice Hébert- Christophe Bulliot. Guide pratique de médecine interne chien, chat et NAC. 4ème édition. Editions Med’com. p 50, 52, 158 et 680.

6) Mileva Bertal. Thèse 2012 de l’École nationale vétérinaire d’Alfort. Les évolutions récentes dans l’utilisation des bêta-bloquants pour les cardiopathies spontanées du chien et du chat.